La haute toxicité de la plupart des produits désherbants et des engrais chimiques ayant été démontrée, François Marmeys, jeune agriculteur soucieux de préserver la biodiversité et la richesse des terres léguées par son père, a décidé de convertir son exploitation en bio, et de ne plus avoir recours aux herbicides, pesticides et autres produits chimiques, pour sa culture de sapins de Noël.

Le désherbage et la fertilisation des terres ont alors été confiés à un troupeau de moutons de la race anglaise Shropshire, qui ont la particularité de ne pas s'attaquer aux arbres. Les excréments d'une vingtaine de ces têtes frisées assurent déjà la fertilisation de la production, qui ne nécessite plus d'adjonction d'engrais chimiques. Et on entend à nouveau les abeilles et les oiseaux sur les plantations, parfois fleuries. Le troupeau a vocation à s'agrandir afin de pouvoir bientôt assurer entièrement le désherbage des parcelles plantées. En attendant, le désherbage effectué par leurs mâchoires laisse encore un peu de travail à effectuer à la machine.

Ainsi, sur le domaine des Hautes-Terres d'Ardèche une activité d'élevage extensif vient s'ajouter à la production pépiniériste (un sapin grandit entre 6 et 20 ans avant d'atteindre une taille digne de Noël). Les pépinières Marmeys ont obtenu leur certification bio en 2013 après deux ans de suivi régulier. Les sapins sont commercialisés dans certains grands magasins du Sud de la France. Et la vente en circuits courts se développe actuellement.

¢Pépinières Marmeys - 2015 - Mention légales -